La crise a changé leur vie...

Sabine, 28 ans, Home-Stager.

Graphiste et décoratrice d'intérieur, je me suis lancée en juillet 2008 dans le home staging, une activité complémentaire alors quasi inexistante en Belgique. Elle consiste à mettre en valeur une maison ou un appartement pour séduire les acheteurs potentiels.

Avec la crise, l'offre de biens immobiliers surpasse la demande, mes conseils permettent dès lors aux vendeurs de se démarquer.

Il n'est pas question de masquer des vices cachés, mais bien de corriger des détails devenus invisibles aux yeux de propriétaires: une porte manquante, des peintures défraichies, un jardin mal entretenu, un revêtement de sol démodé... De petites choses qui suffisent parfois à faire capoter la vente. Et c'est à la portée de toutes les bourses.

Je recherche dans les boutiques de déco des objets à prix modique qui embelliront la maison et je collabore avec des corps de métier pour les menus travaux éventuels. Il suffit parfois de deux fois rien pour donner de l'allure à une pièce tristounette. C'est une affaire de coup d'oeil, de gout et d'expérience.

J'organise également des formations courtes en home staging destinées à ceux qui voudraient se lancer, car cette activité risque de connaitre un succès grandissant dans le contexte de récession que l'immobilier connait actuellement.

Femmes d'Aujourd'hui - n°23, 4 juin 2009
Texte: Myriam Berghe