Home Staging - Arme de séduction massive

Le Home Staging est une mise en scène

"Le 'home-staging', ou valorisation immobilière, est une mise en scène", explique la décoratrice Sabine de Moerloose.

"On améliore l'intérieur d'un bien à moindre frais de façon à séduire les acheteurs potentiels." Ce concept nous vient tout droit des États-Unis où il constitue, depuis 30 ans déjà, une étape incontournable dans le processus de vente d'un bien immobilier.

Objectif: provoquer le coup de foudre auprès du visiteur. Et quand on sait que 90% des achats de biens se font sur un "coup de coeur", le jeu en vaut la chandelle! "L'intéressé doit pouvoir se projeter dans l'espace qu'il visite. Il faut attirer son regard sur 'l'immobilier' et non le 'mobilier'. Et vous connaissez le pouvoir de la 1ère impression!"

Cinq principes de base

En pratique, il s'agit d'effectuer quelques opérations "lifting" légères et abordables financièrement en respectant les cinq règles d'or du home-staging.

Règle n°1
Désencombrer
Première étape, et déjà une bonne avance dans le processus de déménagement: on désencombre!On enlève meubles, livres, tapis,… qui diminuent souvent l'espace. Une belle occasion de faire le tri.

Règle n°2
Dépersonnaliser
L'acheteur potentiel doit pouvoir s'imaginer déjà chez lui. Pas de photos ou d'objets trop personnels et, surtout, de la sobriété, voilà le secret! Attention, il ne s'agit pas de vider tout l'intérieur, votre bien perdrait de son caractère chaleureux et humain.

Règle n°3
Réparer, nettoyer
On bouche le petit trou dans le mur, on répare la poignée de porte bringuebalante, on nettoie à fond les joints du carrelage de la cuisine, on tond la pelouse,… Bref, on procède au grand nettoyage de printemps, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Règle n°4
Réaménager
On n'enlève pas tout, on retravaille!
Et on met en valeur les atouts du bien: l'agencement des meubles, la valorisation de la lumière, la création d'espaces. Il faut déterminer un but bien précis à chaque pièce de la maison et l'agencer en fonction.

Règle n°5
Harmoniser
Après avoir réagencé l'espace, on repense la décoration avec les tendances du moment. A nouveau, c'est la sobriété qui s'impose avant tout. Bon goût et sens de ce qui fait mouche dans les magazines de saison, voilà qui fait toujours recette.

Résultats
A peu de frais, votre maison est valorisée telle les "maisons témoins". L'acheteur sous le charme pourra peut-être se décider plus vite. Mais pas question ici de surévaluer le prix de vente de la maison et demander des sommes astronomiques.

En effet, "le bien n'est pas vendu plus cher mais son prix est moins négocié", explique Sabine de Moerloose. "La marge habituelle de 2 à 10% se réduit, ce qui peut représenter un gain allant de 2.000 à 20.000 €, voire plus, selon le prix de vente et le standing du bien."

DIX secrets e "Home stager"

Certes, il est possible de mettre soi-même en valeur son bien, mais rien ne vaut le coup d'oeil d'un spécialiste, formé à la décoration d'intérieur et au relooking en un seul geste... En attendant de faire appel à eux, Sabine de Moerloose nous dévoile quand même quelques astuces bien trempées. Il s'agit avant tout d'un travail de subtilité qui fait appel à vos cinq sens, à votre bon goût et à votre imagination. En piste!

1. Soignez l'extérieur...
Les visiteurs vont passer devant votre bien avant d'y entrer. N'oubliez donc pas de nettoyer à fond les carreaux, la façade, l'allée... Ajoutez une fleur ici et là pour la couleur.

2. Un hall im-pec-cable !
L'acheteur potentiel va d'abord découvrir les pièces telles que le hall, la salle-à-manger ou le salon. Accordez-leur une attention toute particulière. Avec les chambres également, il s'agit de véritables points clés.

3. Pas de chambre / bureau / buanderie
Pour chaque pièce, définissez un objectif clair: pas de chambre/bureau, de salle de jeu/cave/coin jardinage ou de buanderie/salon télé. L'intéressé doit pouvoir imaginer clairement et avec précision à quelle fonction est destinée chaque pièce visitée.
4. Qui fleure bon le pain fraîchement cuit...
Jouer sur les odeurs constitue un atout non négligeable. En effet, un doux fumet de poulet qui rôtit, une délicieuse odeur de pain qui sort du four, quelques bougies très légèrement parfumées, voilà qui devrait plonger votre visiteur dans l'ambiance à coup sûr.

5. "Une chanson douce"
Comme précisé ci-dessus, jouez sur les cinq sens. Un petit fond musical agrémente directement l'ambiance et relaxe l'acheteur potentiel. Pas de radio ou de télévision. Optez plutôt pour un bon jazz, votre compil «100% Zen» ou un classique... indémodable.

6. Sortie de secours ?
L'oeil du visiteur doit pouvoir s'échapper si l'envie lui en prend. Alors, on dégage les pièces et les portes d'entrée vers les autres pièces, on laisse passer la lumière et on enlève le canapé devant la baie vitrée. Sans oublier de mettre la cheminée en valeur, s'il y en a une, en dirigeant le mobilier vers elle (et non vers la télé!).

7. Qui vient dîner ce soir ?
Vous êtes plutôt du genre à dresser une belle table quand vous invitez des amis à dîner? Ne dérogez pas à la règle. Choisissez une déco chic et sobre, déposez une fleur aux tons neutres et frais et sortez votre plus beau service... Sans en faire trop tout de même. Il serait dommage de mettre votre acheteur (invité) mal à l'aise!

8. Adoucissant express...
N'hésitez pas à jouer sur les tissus, les coussins, les tapis,... Voilà un autre de nos sens qui entre alors en jeu: le toucher. Apportez une petite touche de douceur à votre intérieur en vous jouant des matières et des couleurs... avec sobriété!

9. Que la lumière soit!
Créez une ambiance chaleureuse sans être trop tamisée grâce à la lumière extérieure -que vous laisserez rentrer par tous les trous- mais aussi via l'éclairage artificiel. L'acheteur potentiel doit apprécier ce qu'il voit... sans tout voir. Une lampe halogène ici et là, au ¾ de sa puissance, effet séduction garanti!

10. Sus à la surcharge...
Attention aux papiers peints qui, même si la tendance revient en force, peuvent rebuter vos visiteurs. Détapisser et repasser une couche de peinture primaire ne représente pas un coût insurmontable, pour un résultat surprenant! De même avec les revêtements de sol: accordez-leur un soin tout particulier. Un balatum qui se décolle n'est pas du meilleur effet. Cirez ou décollez et remplacez, bref, au sol comme aux murs et au plafond, tout doit être parfait!

Metro - 03/03/2011
Texte: Julie Meert