A vendre à acheter sur RTL-TVI. Opération séduction pour vendre sa maison.

Déménager, a priori, serait plutôt facile !

Mais que l'on se trouve en ville ou en province, vendre son bien l'est nettement moins et acheter peut relever du calvaire.

Chaque années, quelques 120.000 familles belges décident de déménager, mais trouver un acquéreur pour leur maison n'est pas aisé. L'émission 'A vendre, à acheter', présentée par RTL-TVI à 20.20, tentera d'aider quatre familles à réaliser la transaction idéale.

Quoique globalement moins touchée que la plupart de ses voisins, la Belgique a dû affronter la crise et l'immobilier s'en est ressenti, particulièrement en 2008 et 2009. Simultanément à la crise économique mondiale s'est développé le 'home staging', une activité qui, née au Canada anglais, aurait trouvé matière à expansion au Québec, à partir de 2004, avant de parvenir chez nous. En Europe, les précurseur du 'Home Staging' sont belges: en 2007, deux compatriotes publiaient, sur Internet, le premier manuel du 'home staging', l'intitulant 'Opération Séduction'.

Qu'est-ce que le home staging ?

Son objectif est d'optimiser le potentiel à la vente d'un bien immobilier. Or, quand on interroge les spécialistes, on comprend que l'approche du métier prête à polémique. Certains précurseurs se réclament de l'immobilier, du marketing et en aucun cas de la décoration d'intérieure.

Sabine de Moerloose, 'home stager' à Bruxelles, compte parmi les pionniers de la profession en Belgique et nous explique comment éviter les amalgames: 'La décoration d'intérieur consiste à personnaliser un lieu en fonction de son propriétaire. Le 'Home Staging' ou 'valorisation immobilière', à l'inverse, vise à dépersonnaliser un intérieur afin que tout visiteur puisse s'y projeter et visualiser son éventuelle installation dans chacune des pièces. On prend dès lors en compte l'aspect émotionnel de la vente.'

Neutre, mais esthétique !

Concrètement, cela passe en premier lieu par un désencombrement indispensable pour une juste appréciation de l'espace. Ensuite, Sabine fait nécessairement appel à ses compétences de décoratrice, car rendre un espace neutre ne signifie pas qu'il faut le priver d'esthétisme.

Il n'en reste pas moins que le bien immobilier, devenu marchandise, doit être attractif pour trouver acquéreur. Sabine va donc s'attacher à mettre en valeur, par de menus détails, l'intérieur qui lui est confié.

Télépro - N° 2929
Texte: Corinne Castin